le blogadoch2

le blogadoch2

vendredi 11 mai 2018

Les sources de M. Graminet ?

 Ce n'est pas parce que notre science a des limites, 
que le fonctionnement de l'univers 
doit se plier à ces limites.
(M. Graminet, alias D.C. O.).
 
Cet article fait suite à la nouvelle intitulée "Science fiction", qui vole son titre, comme vous le verrez... Allez vite la lire !*

Cliquez pour la nouvelle intitulée : Science fiction?
Et revenez nous voir...



Pour ceux qui sont au courant :

C'est vrai qu'on se demandait où le gentil M. Graminet était allé chercher tout ça.

Eh bien, sachez qu'au cours de ses incursions nocturnes sur le net, il lui arrive de tomber sur des vidéos pleines d'enseignements.

Malheureusement, la qualité de leur réalisation est déplorable : de mauvaises images, sans références ni dates, un mélange de dessins numériques et de vraies photos, des clichés mille fois vus, sans détails nouveaux, sans dimensions, sans lieux géographiques...
Et, cerise sur le gâteau, si vous avez eu la patience d'aller jusqu'au bout, vous vous rendez vite compte que, bien souvent, vers les 2/3 de la bande vidéo, on reprend depuis le début !*

Quoi qu'il en soit, la patience associée à un esprit critique solide, permet parfois de découvrir des bribes d'informations intéressantes, comme celles que vous trouverez dans la vidéo suivante, animée  par le célèbre ufologue et écrivain Jimmy Guieu, déjà averti du phénomène OVNI dans les années 50.
M. Graminet, ou son auteur, se sont sûrement inspirés de ce qui se dit à partir de la minute 41.
L'on entendra aussi s'exprimer M. Hopkins, le créateur du questionnaire-enquête, dont parle Alfred Leroux.


Sans rapport cette fois avec la nouvelle, quelques informations un peu confuses sur  cette autre  vidéo 
Vers la minute 45, sous les questions, le malaise de l'astronaute Claude Haigneraie est troublant. À la question :
— Au cours de vos missions, avez-vous été témoin de faits inattendus, étranges?
Après un temps, et avec une diction appliquée, elle répond quelque chose comme :
— Je n'ai pas vu quoi que ce soit qui aurait pu m'étonner.
Ce qui — vue sa gêne extrême — peut laisser entendre qu'étant avertie, elle n'a pas été étonnée de ce qu'elle a vu...

Voilà, M. Graminet vous laisse à vos recherches et à vos réflexions.

Mais le sujet des Extra-Terrestres, que personne ne veut aborder, n'est pas de ceux qui se ferment spontanément lorsqu'on n'en parle plus.



*Je me demande quel peut être le profil et la motivation des gens qui accumulent, en les mélangeant et en les dégradant, des morceaux d'émissions de télévision, des reportages de conférences, des extraits d'interviews. Je suppose qu'ils ne sont curieux de rien, et que leur seule préoccupation est d'occuper le maximum de place sur Youtube, afin que leur brouillon serve de support à des pubs, qui leur rapporteront environ 1€ tous les 10 000 clics sur la vidéo.

*Je rajoute cette précision, car les "statistiques" de mon blog me montrent beaucoup de lectures de l'article "Les sources de M. Graminet", et aucune de l'article maître.








2 commentaires:

  1. Tiens, tiens tiens... Lorsque j'étais en 6ième, mon premier exposé en cours de français fut: les OVNI. J'avais été impressionné par des articles dans le journal de Spirou auquel mon père m'avait abonné ( afin de le lire aussi ! ). Je reviens à la remarque de l'un des interwievés: tout le monde s'en moque, il n'a pas tort.

    RépondreSupprimer
  2. Oui, Antoine, les humains sont drôlement câblés...
    C'est cette attitude qu'on appelle un déni, je crois.

    Comme le dit souvent le grand Jean-Pierre Petit,les politiques attendent d'être alertés par les scientifiques. Mais les scientifiques nient ce qui échappe à leur entendement. Restent les militaires, le font-ils? S'ils le font, c'est très discret.

    À propos de JPP, il y aurait une saga à écrire. Il sera reconnu comme un génie, dans quelques décennies... Il faut rappeler qu'il a publié le principe de la magnétohydrodynamique en 1987, dans une BD, car les scientifiques refusaient ses travaux...

    Aujourd'hui, on nous informe qu'un grand pays voisin possède des avions fusées capables de mac10 ou plus. Ce n'est possible, pour éviter l'échauffement de la carlingue, que grâce à ce procédé.

    Merci de ton intérêt. Et bravo pour tes bonnes lectures passées.
    D.

    RépondreSupprimer