le blogadoch2

le blogadoch2

jeudi 8 février 2018

Les cercles dans les blés... (le retour)



Tout le monde a entendu parler de ces dessins grandioses qui apparaissent dans les champs de céréales de Grand-Bretagne, et parfois d’ailleurs.
Leur beauté parfaite n’a d’égal que le mystère qu’ils recèlent. Car l’homme semble incapable d’en trouver l’origine, à tel point que les publications sont très rares à leur sujet, si l’on excepte la multitude de vidéos sur le net, souvent pauvres en informations.
Cependant, au fil des années, l’accumulation des observations permet de faire petit-à-petit la lumière sur cette énigme. Je me propose d’y consacrer quelques pages.
Pour commencer, voici des extraits d’un article que j’avais publié en 2013. Il contenait déjà une fantastique observation sur le nombre Pi.
 Jugez-en plutôt :

« ... Quelques exemples de merveilleux crop circles (cercles de cultures, ou agroglyphes) :







« Parmi eux, il est une figure (peu spectaculaire de prime abord), faite de cercles concentriques irrégulièrement crantés, qui a attiré l’attention des chercheurs. Apparue en 1988 dans le Wiltshire, elle mesure 45 m de diamètre :




« Un astro-physicien américain retraité, Mike Reed, a découvert sans qu’on puisse la mettre en doute le moins du monde, la signification de ce dessin. Il s’agit ni plus ni moins d’une représentation géométrique du nombre Pi, avec 9 décimales après le 3, et la virgule incluse (le petit cercle à droite du centre). 

Sur le schéma explicatif, le cercle est divisé en 10 secteurs (de 0 à 9). Et les cases crées par les sections sont numérotées à partir de 1, après chaque "escalier" de changement de niveau.
On peut lire près du centre le chiffre 3 dans la 3ème case rouge,  puis le point pour la virgule, ensuite le 1 dans le vert, puis le 4 (cases violettes), etc. Voyez les couleurs des chiffres rappelées sous le schéma.

Appréciez l'humour des créateurs qui n'ont pas oublié les points de suspension, sous forme de 3 cercles décroissants, en haut à droite, suggérant une suite infinie.
Stupéfiant !




« Pour avoir un complément de données (sur les crop circles en général), pourquoi ne pas aller rendre visite à cette Anglaise passionnée, qui collecte depuis des années les informations relatives à ces phénomènes. Lucy Pringle vous recevra généreusement sur son site richement documenté. Vous n’êtes pas obligés d’adhérer à toutes ses théories, mais la documentation et les témoignages qu’elle propose semblent objectifs.

« Finalement, comment savoir si la question des dessins dans les champs de blé n’est pas l’expression graphique de mystères plus grands encore.
« Mais ceci est une autre histoire, n’est-il pas ?».




Il faut déjà digérer cette information sur le dessin de  π, et rayer définitivement de notre esprit la ridicule théorie attribuant la création des crop circles à des plaisantins venus nuitamment écraser les blés avec des planches.
Il semble établi que ces "œuvres" sont réalisées par des esprits évolués, connaissant bien les mathématiques et la géométrie, et disposant de moyens que nous ignorons, pour obtenir des résultats aussi précis en des temps aussi courts.
Nous reviendrons sur l'examen de ces "cercles de culture", avec de nouvelles découvertes sur la perfection de la géométrie utilisée, et la mise en scène artistique de la quadrature du cercle*, et sans doute du nombre d'or**.


* Sur le Net :
" En géométrie, la quadrature est l'opération qui consiste à construire un carré de surface rigoureusement équivalente à celle d'une figure délimitée par cette courbe fermée qu'on appelle un cercle, le tout à l'aide d'une règle et d'un compas".
**Le nombre d'or est égal à 1,618033988... et constitue un rapport fréquemment retrouvé dans des structures naturelles, et utilisé par l'homme comme une proportion sacrée, ou simplement esthétique.
Une de ses caractéristiques les plus curieuses est que, le multiplier par lui-même revient à lui ajouter 1.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire