le blogadoch2

le blogadoch2

dimanche 30 janvier 2022

Les jumeaux de l'espace

 Non, nous ne sommes pas seuls dans l'univers, d'autres planètes que la nôtre sont habitées, et nous y avons même des envoyés spéciaux. 

Voici un de leurs derniers reportages à l'intérêt indubitable, qui sera sans doute mieux compris par les personnes qui ont lu, dans ce blog, les articles suivants :

    Science Fiction

    Les sources de M. Graminet


***


Mars 1949,

 

Sur la planète Qsdfg, la journée s’annonçait mal : depuis son arrivée, l’appareil à messages n’arrêtait pas de crépiter, apportant à Nbvcx, dit le Responsable, plus de raisons d’inquiétude que d'espoir d'appréciations flatteuses.

Le Responsable avait déjà été convoqué au Siège, où le Grand Ordonnateur lui avait fait des remarques accompagnées de menaces, en le mettant en face des incidents récents concernant des missions importantes, mal exécutées, et sous sa responsabilité.

— Mon cher Nbvcx, je vous aime bien, mais tout a des limites! Considérez que c’est la dernière fois que je tolère de telles dérives et de tels échecs dans la réalisation de notre programme démographique! La prochaine fois que vous vous trouverez dans ce fauteuil sera pour vous entendre signifier votre licenciement, et sans solde! Vous êtes prévenu. Faites une enquête sur cet incident et arrangez-vous pour que la Collecte des Trois Mois se passe désormais sans encombre, elle nous coûte assez cher ! Il y va de votre situation, suffisamment privilégiée je pense, pour vous inciter à fournir les efforts nécessaires au redressement du service qui se trouve sous votre autorité. J’espère avoir été assez clair !

 

La mécanique si bien rodée, qui donnait toute satisfaction depuis des décennies semblait se dérégler peu à peu. Elle avait été mise au point lorsque les autorités de la planète Qsdfg s’étaient rendu compte de l’importance des graves conséquences démographiques de la stérilité de plus en plus flagrante des femelles qui la peuplaient, et qui ne la re-peuplaient plus assez.

Le Très Grand Ordonnateur avait convoqué les meilleurs spécialistes de la planète, et après des mois de travaux et de recherches, un programme de Mères Porteuses Humaines avait été mis au point. Il consistait à reproduire les essais les plus concluants qui avaient montré que les femelles de la planète Terre acceptaient les gonades des mâles originaires de Qsdfg, en produisant des embryons qui, terminés en laboratoire donnaient des rejetons pleins de qualités.

Cela exigeait trois interventions, une pour l’insémination, une pour le contrôle de la grossesse, et la dernière pour le prélèvement de l’embryon à trois mois. Ces évènements n’étaient pas enregistrés dans la mémoire des femmes concernées, car un procédé les privaient de la possibilité de s’en souvenir. Elles ne s’apercevaient que d’un petit saignement de nez, et parfois d’une gêne à l’ombilic, et aussi de la suspension de leurs règles pendant un trimestre.

 

Revenu dans son bureau, le dénommé Nbvcx passa sa longue main décharnée sur son crâne lisse. Pendant un instant, il fit jouer ses doigts sur ses tempes où battait maintenant un pouls désordonné par l’inquiétude. Que s’était-il passé avec cette jeune paysanne ? Il décida de convoquer Mlkjh, le Cueilleur, avec lequel il avait déjà eu de petits problèmes.

— Enfin, vous voilà, Mlkjh, pouvez-vous m’expliquer pourquoi les choses ne sont pas passées comme d’habitude, avec cette  fille de la campagne ukrainienne?

— Je suis désolé, Maître Responsable, des évènements particuliers ont eu lieu, qui n’étaient pas prévus dans notre règlement.

— C’est-à-dire ?

— Et bien, voilà, il y a trois mois, nous avons procédé comme d’habitude à l’insémination. Personne ne nous a vus pendant le vol stationnaire de nuit, au-dessus de la grange. La fille endormie a bien été téléportée dans notre vaisseau où l’Inséminateur lui a injecté la semence. Il n’a pas oublié de pratiquer la pose de l’implant anti-mémoire dans la base du crâne, en passant par la narine droite comme le précise le cahier des charges. La fille a été remise dans son lit, et la mission rapportée comme réussie.

— Alors, les ennuis ont donc eu lieu lors du prélèvement ? Mais pourquoi un protocole parfaitement au point depuis des années a-t-il échoué, cette fois?

— Je le regrette, Maître, mais rien n’a fonctionné : il faisait un temps d’orage qui nous a gênés, puis les chiens se sont mis a aboyer. Alors un humain est sorti avec une sorte d’arme et a dirigé vers nous une série de détonations qui ont attiré d’autres individus. Nous n'avons pas eu le temps de téléporter la femelle jusqu'au vaisseau, et nous n'avons donc pas pu faire la Collecte des Trois Mois. Nous avons appliqué le règlement et sommes partis. Nous sommes retournés plusieurs fois, mais la fille était introuvable. Et maintenant le délai est passé, je le crains…

— Mais c’est incroyable! Je ne suis secondé que par des amateurs! Des incapables! Vous et vos collègues serez convoqués devant le Grand Conseil, car ceci est très grave! Et je risque gros moi-même.

— J’en suis conscient, Maître, mais nous avons fait notre possible, et n’avons pas pu localiser cette femme, qui est dans la nature avec des embryons de jumeaux mâles dans son ventre, comme nous avons pu le constater lors du contrôle des Quarante-cinq Jours.

— Mais, bande d’incapables, vous rendez-vous compte que si on ne la retrouve pas, elle va, dans 4 ou 5 mois, accoucher d’êtres pas tout-à-fait humains ! Cela va faire du bruit, et peut-être gêner nos actions futures !

— Oh, Grand Maître, d’après le docteur Uytrez, ils devraient être peu différents des autres humains… Très intelligents, peut-être un peu bizarres dans leur comportement, mais c’est à peu près tout.

— À peu près ? Que voulez-vous dire exactement ?

— Bah, ils auront sans doute quelques caractéristiques pas très normales pour les humains, mais qui nous sont habituelles, comme un peu de macrocéphalie. Mais ce qui sera surtout apparent chez eux sera un drôle de menton, plutôt hypertrophié… 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire